Rainy Days

Emission musiques celtes Radio Béton
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l'usage familial et social de l'irlandais au Royaume-Uni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver
Baron
avatar

Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: l'usage familial et social de l'irlandais au Royaume-Uni   Jeu 30 Juin 2005 - 18:09

Voici une traduction d'un rapport du "Research Centre of Wales" : L'irlandais au Royaume-Uni

Le sondage sur l'usage de la langue révèle que moins de 3% des répondants sont nés en dehors de l'Irlande, 12% sont nés dans la République, les autres sont nés en Irlande du Nord. Dans plus de 97% des cas, les parents des répondants sont nés en Irlande (environ 12% viennent de la République d'Irlande). 98% des conjoints viennent aussi d'Irlande. Cependant, 80% des répondants ont déclaré que l'anglais était la première langue apprise tandis que 17% ont appris l'irlandais et l'anglais simultanément; d'après le sondage, moins de 3% ont l'irlandais comme langue maternelle. 43% ont dit que leurs parents ne parlaient pas irlandais. Plus de 33% ont déclaré avoir appris la langue dans la communauté, tandis que 39% ont suivi des cours d'irlandais et 21% l'ont appris dans le cadre de leurs relations personnelles. 80% ont dit avoir aussi appris l'irlandais à l'école. En termes de génération, il ne semble pas y avoir de déclin. 28.6% des répondants ont dit que leurs grands-parents parlaient l'irlandais très bien ou assez bien comparé à 30% qui disaient la même chose pour leurs parents et 35.8% pour leur conjoint. Bien que les mesures d'autoévaluation aient une valeur limitée, il est clair qu'ils sont peu nombreux dans chaque génération à parler couramment la langue. Environ 20% des répondants ont déclaré parler l'irlandais et l'anglais avec leurs parents et 3% l'irlandais seulement. L'utilisation de l'irlandais entre les générations semble augmenter légèrement. Le niveau d'activité linguistique est similaire pour les répondants et leurs parents, ce qui suggère une certaine tendance vers l'endogamie linguistique. Parmi les enfants, 4% ont déclaré utiliser seulement l'irlandais ensemble, 6% utilisent principalement l'irlandais et 11% utilisent l'irlandais et l'anglais également. Plus de la moitié utilisent seulement l'anglais quand ils sont ensemble. L'endogamie religieuse est extrêmement élevée et la plupart de ceux qui disent pouvoir parler irlandais sont catholiques; le potentiel d'endogamie du groupe linguistique semble donc élevé aussi.


Malgré cela, la compétence linguistique est tellement limitée que même si l'endogamie du groupe linguistique est élevée, cela ne conduit pas nécessairement à l'utilisation de l'irlandais en famille. Néanmoins, l'attitude à l'égard de l'irlandais dans la famille est plutôt positive et le potentiel de développement est là.


Quelques activités bénévoles encouragent l'usage de l'irlandais au niveau de la société civile. Les enfants des répondants ont mentionné plus particulièrement quatre activités: les feis (festivals traditionnels), les groupes de chants et de danse, les cours d'été et l'école du dimanche. D'autres activités moins populaires, reliées à la musique, au théâtre ou au sports, fonctionnent bien en ce qui concerne l'usage social de l'irlandais. C'est ce qu'on constate aussi chez les adultes avec la Ligue gaélique, l'Association gaélique des athlètes, les pubs et les activités des écoles de langue irlandaise. Plusieurs de ces activités sont perçues comme typiquement irlandaises par rapport aux activités britanniques: la danse et la chanson irlandaise, le théâtre et les sports irlandais comme le hurly, le football gaélique, etc.


Dans le domaine de la religion, on utilise moins l'irlandais qu'on pourrait penser. C'est dans la prière personnelle et la lecture qu'on retrouve surtout l'irlandais, des activités qui ne sont pas nécessairement du domaine des chefs religieux. Dans l'ensemble, il y a un cercle social assez fermé autour d'activités spécifiques où il est possible de rencontrer d'autres locuteurs irlandais.


Dans le sondage, il y avait aussi des questions sur l'utilisation de la langue dans les activités de la vie quotidienne. De telles interactions sont très sélectives, reposant sur la connaissance qu'on a des uns et des autres (incluant leur degré de compétence linguistique). Il est donc possible de trouver des gens qui connaissent l'irlandais et qui voudraient communiquer dans cette langue. Bien sûr, l'usage de l'irlandais est en quelque sorte indicateur de la solidarité sur laquelle cette sorte de communauté repose. Ainsi, pour un nombre limité de gens, l'utilisation de l'irlandais est clairement institutionnalisé dans le cadre de la vie de la communauté.


Le Caife Glas, un café où on parle irlandais, a ouvert ses portes en 1991 à Culturlann. C'est le meilleur endroit où on puisse pratiquer la langue. Taca est une œuvre de bienfaisance qui organise un tirage mensuel auquel participent 10,000 membres. Il distribue presque 200 KECU annuellement. Le plus vieil établissement est le Cumann Chluain Ard qui, depuis les années 1940, est le centre social pour la communauté de langue irlandaise de Belfast. Il offre des classes d'irlandais et des divertissements.

Instructif, n'est-il pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rainydaysbeton.blogspot.com/
 
l'usage familial et social de l'irlandais au Royaume-Uni
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sondage: votre environnement familial influe t'il sur vous ?
» morceau irlandais au dobro
» Une bouteille de whisky irlandais à prix d'or
» [Info] Les jumeaux irlandais de l'Eurovision 2011 parlent de Tokio Hotel
» SOCIAL DISTORTION....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rainy Days :: Broioù Keltiek - Pays Celtes :: Rubrique Irlande-
Sauter vers: